photographe artiste thomas goujon argentique studio

« L’homme qui ne se contente pas de peu ne sera jamais content de rien. »

 

Cette série de photos est née d’une réflexion à propos d’une personne aigrie, enchaînée (à tort) aux stigmates du passé et dont elle n’arrive pas à se défaire. Elle illustre un état d’esprit, une façon de vivre pessimiste et fatigante. Toujours en proie à la colère et à l’amertume, tout en nourrissant constamment une réelle et intense fausse culpabilité. Ce sentiment de frustration permanente affecte le jugement et trouble l’esprit.

Elle s’efforce constamment de réduire, d’un coup d’un seul, la positivité du quotidien et celle des autres et aussi celle que lui apporte son entourage. C’est épuisant, éreintant. D’un revers de main, sans crier gare, sans même le vouloir, elle fout tout en l’air. Prêt à ruiner et troubler la fête d’une vie joyeuse et remplie de bonheur.

Pourtant, elle en vit des choses vraies. Des choses colorées, sincères et concrètes qui mériteraient une attention et même une dévotion toute particulière. Est-ce si difficile pour elle d’être heureuse, de rendre heureux les autres et de voir la vie sous un angle aux antipodes de la négativité chronique ?

La lumière est au bout du tunnel que l’on dit. Ça tombe bien, elle a déjà fait un bon bout de chemin.


error: Content is protected !!